PIED TOMBANT

Le pied tombant, également connu sous le nom de pied tombant, décrit l’incapacité à soulever le pied. Cette incapacité affecte notamment la marche, entraînant le pied à glisser et / ou à gifler sur le sol pendant la marche.

La chute du pied est causée par un problème avec le nerf péronier qui envoie des messages aux muscles qui soulèvent le pied. Les problèmes avec le nerf peuvent être le symptôme d’une grande variété de conditions de santé ou de maladies.   

Les causes typiques de chute du pied sont la compression directe du nerf péronier, les effets secondaires du diabète ou de la chimiothérapie, un nerf pincé dans le bas du dos, un accident vasculaire cérébral ou une sclérose en plaques. Le pied tombant peut être temporaire ou permanent, selon la cause. Une orthèse peut être utilisée pour soutenir le pied pendant la marche

foot-drop

CHEVILLE

L’articulation de la cheville est le point de rencontre de trois os: l’os du tibia (tibia), l’os du mollet (péroné) et l’os de la cheville (talus). La cheville, également connue sous le nom d’articulation talocrurale, est une articulation à rotule qui garantit que votre pied peut se déplacer de haut en bas d’une manière douce et souple. Il existe un système complexe de ligaments et de tendons autour de l’articulation de la cheville.

L’articulation de la cheville inférieure est située entre l’os de la cheville et l’os du talon (le talon). Cette articulation assure un mouvement latéral souple. Dans cette articulation, le soi-disant mouvement d’inversion a lieu et c’est là qu’une inversion extrême peut entraîner une entorse de la cheville.

Ce groupe complexe d’os, d’articulations et de ligaments est très mobile et solide, mais ils sont également vulnérables, en particulier du côté extérieur

ankle-fw
maison de l'orthèse 2

GRATUIT
VOIR