Choisir une pathologie :

 

  • Syndrome du canal carpien (SCC)
  • Arthrite du poignet et de la main
  • Arthrose de la base du pouce (articulation carpométacarpienne du pouce)
  • Élongation du poignet/Fracture du poignet

Syndrome du canal carpien (SCC)

Le syndrome du canal carpien (SCC) est causé par une compression du nerf médian du poignet à l’endroit où il traverse un tunnel étroit avec de nombreux tendons. Lorsque le tissu dans le tunnel gonfle, généralement sans cause évidente, la pression qui en résulte pince le nerf. Une pression peut aussi être exercée sur le nerf lorsque le poignet se trouve en position de flexion ou d’étirement extrême. Les symptômes du SCC apparaissent le plus souvent pendant le sommeil et se manifestent fréquemment pendant la grossesse ou au début de la ménopause.

Les symptômes du canal carpien peuvent varier et être ressentis différemment selon les patients. Les symptômes ressentis peuvent être :

  • une sensation irritante et douloureuse dans la paume de la main et les doigts,
  • une sensation de main gonflée et épaissie,
  • une douleur irradiant dans le bras,
  • une perte de force dans la main,
  • la manipulation maladroite de petits objets

Le diagnostic de la SCC repose sur les plaintes du patient et un examen physique, généralement confirmé par un électromyogramme (EMG).

En général, le port d’une orthèse de poignet pendant le sommeil permet de réduire les symptômes.

carpal-tunnel-syndrome

Arthrite du poignet et de la main

L’arthrite est un nom collectif qui désigne différents types de troubles. Les affections du poignet les plus courantes sont l’arthrose, la polyarthrite psoriasique et la polyarthrite rhumatoïde. Une infection, la goutte ou une pseudogoutte peuvent également causer de l’arthrite. L’arthrite du poignet est généralement de l’arthrose qui indique une usure du cartilage dans l’articulation du poignet.

La principale plainte liée à l’arthrose du poignet est la douleur et les restrictions de mouvement qui en résultent. Un gonflement peut être présent selon les cas. 

CAUSE

L’arthrose du poignet est un trouble fréquent, en particulier sur le côté du poignet, près du pouce. Les blessures chroniques aux ligaments ou les anciennes fractures d’un os du carpe peuvent contribuer à l’apparition précoce de l’arthrose. La polyarthrite rhumatoïde et les différentes formes de goutte peuvent également causer de l’arthrite au poignet.

DIAGNOSTIC

L’examen physique suggère une arthrose du poignet, qui sera ensuite confirmée par une radiographie. Certaines caractéristiques de l’arthrose visibles par radiographie sont le rétrécissement de l’espace entre les os, le développement de déformations osseuses (ostéophytes) et une modification de la densité osseuse (sclérose).

arthritis-of-the-wrist-hand

Arthrose de la base du pouce (articulation carpométacarpienne du pouce)

Il existe de nombreux types d’arthrite. Le type le plus courant observé à la base de l’articulation du pouce est l’arthrose, souvent décrite comme une usure du cartilage de l’articulation. Dans une articulation normale, les extrémités des os sont recouvertes de cartilage lisse, qui fait office de coussin et facilite le déplacement des os les uns par rapport aux autres. Lorsque l’arthrose érode le cartilage, les extrémités des os se frottent les unes contre les autres, provoquant une douleur.

Le pouce est composé de trois os. L’os de base (métacarpe) repose sur un petit os du poignet (trapèze), formant ainsi l’articulation carpométacarpienne du pouce (CMC). La forme des os qui constituent l’articulation CMC permet au pouce d’effectuer une grande variété de mouvements. Ces mouvements permettent au pouce de saisir des objets de formes et tailles très différentes, y compris des objets de petite taille nécessitant un pincement entre le pouce et le bout des doigts.

L’arthrose de l’articulation carpométacarpienne du pouce est fréquente chez les adultes à partir de 40 ans. Des fractures ou des entorses à l’articulation peuvent accélérer l’apparition de l’arthrose. Ces symptômes s’observent davantage chez les patients féminins. 

SYMPTÔMES

Le symptôme initial de l’arthrose de l’articulation carpométacarpienne du pouce est une douleur au niveau de l’articulation lors de l’usage de la main. Les plaintes courantes sont la douleur lorsqu’on essaie d’ouvrir un bocal ou une porte de voiture ou de tourner une clé dans une serrure, etc. 

Un usage intensif ou répétitif de la main ou encore un pincement prolongé dirige la contrainte vers l’articulation carpométacarpienne du pouce touchée par l’arthrose, provoquant une douleur. Le pouce perd de sa puissance et l’articulation de base peut commencer à sortir de sa position normale. Si le patient continue à utiliser son pouce sans traitement, l’arthrose peut dégénérer en luxation complète de l’articulation carpométacarpienne du pouce. À mesure que la déformation des articulations carpométacarpiennes progresse, les mouvements des articulations deviennent de plus en plus limités.

L’examen physique du pouce révélera une bosse à la base du pouce si l’articulation carpométacarpienne est luxée complètement ou partiellement. Une pression directe sur l’articulation sera douloureuse et le fait de déplacer le pouce tout en appuyant sur l’articulation peut provoquer une sensation douloureuse de grincement, qui prouve l’érosion des surfaces articulaires lisses. 

À mesure que l’arthrose progresse, l’articulation carpométacarpienne perd en mobilité. Le patient éprouve de plus en plus de difficultés à décaler le pouce de la paume et des doigts. Souvent, au fur et à mesure que l’articulation de base s’éloigne de l’articulation, les autres articulations du pouce s’affaissent lors de la manipulation d’objets. L’effondrement le plus courant est appelé déformation en zigzag : l’articulation médiane du pouce recule, en particulier lors d’un pincement fort.  

TRAITEMENT

Les douleurs à la base du pouce dues à l’arthrose peuvent être maîtrisées grâce à une orthèse limitant les mouvements extrêmes et stabilisant l’articulation carpométacarpienne du pouce lorsque le patient fait usage de sa main. Si l’arthrose a progressé jusqu’à provoquer une déformation sévère, une reconstruction chirurgicale peut être nécessaire. 

osteoarthritis-of-the-base-of-the-thumb

Élongation du poignet/Fracture du poignet

Une chute avec la main tendue est la cause la plus fréquente de blessure au poignet. Le plus souvent, une chute avec la main tendue entraîne une fracture de l’extrémité du radius (et parfois du cubitus) près du poignet. Il est important de traiter correctement cette blessure, car la fonction du poignet est essentielle dans notre vie quotidienne. La plupart du temps, les fractures du radius distal sont déplacées ou l’os est brisé en plusieurs morceaux, ce qui nécessite une intervention chirurgicale ou une immobilisation prolongée dans un plâtre. 

Lorsque la chute entraîne la fracture de l’un des os du carpe, c’est le scaphoïde qui est concerné le plus souvent. Cet os peut avoir besoin de longues périodes d’immobilisation pour se ressouder et il peut être difficile à voir lors d’une première radiographie. 

La chute peut provoquer une entorse du poignet difficile à diagnostiquer avec précision en raison de la complexité des ligaments. 

wrist-distortion
wrist-fracture
maison de l'orthèse 2

GRATUIT
VOIR