Pieds Tombant

Le pied tombant, également connu sous le nom de pied tombant, décrit l’incapacité à soulever le pied. Cette incapacité affecte notamment la marche, entraînant le pied à glisser et / ou à gifler sur le sol pendant la marche.

La chute du pied est causée par un problème avec le nerf péronier qui envoie des messages aux muscles qui soulèvent le pied. Les problèmes avec le nerf peuvent être le symptôme d’une grande variété de conditions de santé ou de maladies.   

Les causes typiques de chute du pied sont la compression directe du nerf péronier, les effets secondaires du diabète ou de la chimiothérapie, un nerf pincé dans le bas du dos, un accident vasculaire cérébral ou une sclérose en plaques. Le pied tombant peut être temporaire ou permanent, selon la cause. Une orthèse peut être utilisée pour soutenir le pied pendant la marche.

foot-drop

BLESSURE DU LIGAMENT DE LA CHEVILLE

Les blessures aux ligaments de la cheville se produisent en raison d’une torsion de la cheville. Normalement, le pied s’effondre vers l’intérieur et cela signifie que les ligaments à l’extérieur sont tendus ou déchirés. Il existe un certain nombre de types de blessures à la cheville, comme un léger surétirement où seules certaines fibres ligamentaires sont déchirées (grade 1 ou 2). Le ligament de la cheville peut également être complètement déchiré. La forme de blessure à la cheville la plus grave est celle où plusieurs ligaments de la cheville sont complètement déchirés (grade 3).

SYMPTÔMES

Après avoir tordu la cheville, le côté extérieur de la cheville gonflera principalement. Ce gonflement est causé par des saignements et la peau peut devenir légèrement décolorée. Le côté extérieur de l’articulation de la cheville sera douloureux et la douleur s’intensifiera lorsque le pied sera tourné vers l’intérieur. Dans certains cas, la cheville ne peut supporter aucun poids et un repos complet sera prescrit.

DIAGNOSTIC

Le diagnostic sera déterminé sur la base d’un examen physique par un spécialiste. Un certain nombre d’aspects seront pris en compte lors du diagnostic. Tout d’abord, il y aura un test manuel pour exclure une fracture. Dans la plupart des cas, une radiographie n’est prise que si l’on pense qu’un os a été brisé.

TRAITEMENT

Dans les cas où il n’y a pas eu de fracture, la blessure à la cheville est traitée par l’application d’un bandage ou d’une attelle. L’avantage de ce traitement est que les ligaments de la cheville sont bien protégés mais toujours capables de bouger. Cela évite à la cheville de devenir si raide et elle peut guérir plus rapidement. Contrairement aux bandages adhésifs, une attelle peut être ajustée pour correspondre aux préférences de l’individu concernant la quantité de pression et de soutien. L’attelle peut également être retirée temporairement, par exemple pour vous permettre de prendre une douche ou de nager.

BLESSURE DU LIGAMENT DE LA CHEVILLE

INSTABILITÉ CHRONIQUE / PRÉVENTION SECONDAIRE

Les symptômes des entorses de la cheville peuvent persister et devenir chroniques. Une cheville qui reste douloureuse et instable augmente la probabilité d’une nouvelle blessure. Le risque est encore plus grand si le patient retourne à des activités sportives qui exercent un stress important sur la cheville. Des études indiquent un taux de récidive entre 12 et 31 pour cent au cours de la première année après une blessure. Les preuves scientifiques suggèrent que plusieurs traitements et interventions sont bénéfiques pour prévenir une blessure récurrente, y compris l’utilisation d’une attelle de cheville.

Les symptômes à long terme réduisent la force, la coordination et l’endurance, entraînant une fonction restreinte dans la vie quotidienne. Un traitement précoce et approprié des blessures à la cheville est important pour réduire le risque de développer une instabilité chronique.

chronic-instability-fw
maison de l'orthèse 2

GRATUIT
VOIR